Publicité

Vladimir Poutine en Arabie saoudite pour discuter avec Mohammed ben Salmane du conflit israélo-palestinien

Vladimir Poutine est arrivé mercredi en Arabie saoudite en provenance des Emirats arabes unis, dernière étape d'une visite éclair dans le Golfe axée sur le pétrole et le conflit israélo-palestinien.

Le président russe, que les Occidentaux cherchent à isoler depuis l'invasion de l'Ukraine en février 2022, s'est un temps fait plus rare à l'étranger en réservant ses déplacements à ses plus proches alliés mais il effectue un retour sur la scène internationale.

Cette fois, il fait le choix de rendre visite à des partenaires économiques jugés importants. Et chez qui le président, visé par un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour la "déportation" d'enfants ukrainiens, ne risque pas l'arrestation, ces deux pays n'ayant pas ratifié le traité fondateur de cette institution.

"Notre rencontre est certainement opportune"

Vladimir Poutine est arrivé dans la soirée en avion à Ryad, selon des images de la télévision russe, avant d'être reçu par Mohammed ben Salmane, le prince héritier et homme fort de l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut.

"Rien ne peut empêcher le développement de nos relations amicales", a déclaré le président russe, invitant le dirigeant saoudien à effectuer une visite à Moscou.

"Il est très important pour nous tous d'échanger avec vous des informations et des évaluations sur ce qui se passe dans la région. Notre rencontre est certainement opportune", a-t-il ajouté.

Les deux hommes doivent discuter investissements mais aussi de "leur coopération dans le secteur de l'énergie", garante d'une "situation stable et prévisible" sur le marché international, selon le Kremlin.

Le conflit entre Israël et le Hamas sera aussi à l'ordre du jour, notamment les "façons de promouvoir la désescalade", d'après Moscou.

Article original publié sur BFMTV.com