Publicité

Vladimir Poutine accuse Kiev d'avoir abattu un avion qui transportait 65 prisonniers ukrainiens

Le président de la Russie affirme ce vendredi que les forces ukrainiennes sont responsables du crash de l'avion de transport militaire Il-76, dont aucun des 74 passagers à son bord n'a survécu.

Le président russe Vladimir Poutine a assuré vendredi 26 janvier qu'un avion de transport militaire Il-76 avait été abattu par les forces ukrainiennes et que celles-ci savaient qu'il transportait des prisonniers ukrainiens.

L'appareil s'est écrasé mercredi dans la zone frontalière, près du village russe de Jablonovo, à 45 kilomètres de l'Ukraine, tuant ses 74 occupants, selon les autorités russes. "Les services de renseignement de l'armée ukrainienne savaient que nous transportions 65 militaires (ukrainiens, NDLR) à bord. Ils l'ont abattu, par erreur ou volontairement, mais ils l'ont fait", a affirmé Vladimir Poutine Poutine à des étudiants russes, lors de son premier commentaire sur le crash.

"Dans tous les cas c'est un crime", a-t-il ajouté.

Vladimir Poutine a précisé que les conclusions de l'enquête russe seraient publiées d'ici deux ou trois jours mais que, d'après les premiers éléments recueillis, les missiles ayant abattu cet Iliouchine Il-76 étaient américains ou français.

L'Ukraine conteste la version russe

L'Ukraine n'a ni confirmé ni démenti avoir abattu cet avion, mais a semblé mettre en doute le fait que des prisonniers se trouvaient bien à bord. Kiev a confirmé qu'un échange devait avoir lieu, mais a déclaré ne pas avoir été informé que les prisonniers devaient être amenés à la frontière par avion, comme cela avait été fait précédemment.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a demandé une enquête internationale. "Il est évident que les Russes jouent avec les vies des prisonniers ukrainiens, avec les sentiments de leurs parents et les émotions de notre société", a-t-il en outre déclaré jeudi.

L'armée ukrainienne a assuré qu'elle continuerait à prendre pour cible les installations militaires et les avions russes dans la région de Belgorod, où le crash a eu lieu.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L'ONU lance un appel pour fournir une aide humanitaire d'urgence en Ukraine