Visitez l'exposition d'Anselm Kiefer au Grand Palais éphémère

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Anselm Kiefer est le premier plasticien à investir l’intégralité de l’espace du Grand Palais éphémère, à Paris.  
Anselm Kiefer est le premier plasticien à investir l’intégralité de l’espace du Grand Palais éphémère, à Paris.

« Paul Celan a créé une autre langue. » Ce sont les mots d?Anselm Kiefer, confiés au micro du Point, qui rend (un autre) hommage, verbal pour cette fois-ci, à l?un des plus grands poètes de langue allemande de l?après-guerre, le temps de cette exposition parisienne. « C'est un voyage dans le temps, à travers le XXe siècle, auquel nous invite le plasticien allemand, précise le directeur de la Réunion des musées nationaux-Grand-Palais, Chris Dercon. Un travail sur la mémoire européenne, monumental, qui demeure, comme selon les habitudes de son auteur, toujours aussi poétique que ténébreux. Gigantesques, aussi, ces 19 toiles qui prennent tout l?espace du Grand Palais éphémère du 17 décembre 2021 au 11 janvier 2022, signées par ces mots : « Für Paul Celan ».

Car il s'agit bien d'une ?uvre globale, monumentale pourrait-on dire aussi, dédiée à l'auteur du célèbre poème « Todesfuge » (« Fugue de mort »), écrit en 1945 après la libération des camps. « Celan ne se contente pas de contempler le néant, il l?a expérimenté, vécu, traversé », explique l'artiste au sujet du poète roumain, dont les parents sont morts, victimes de l'Holocauste. Sa vie durant, il a cherché à relayer le témoignage de la Shoah, par ses écrits : « Il n?a pas arrêté d?évoquer ce qui s?est passé avec sa famille, avec lui, avec tous les gens qu?il connaissait », explique Chris Dercon. Au tour de Kiefer d'être, pour cette mise en scène, au-delà de louer le talent littéraire du poète, le « témoin du [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles