Publicité

Visiter la France : ces touristes étrangers ont passé le cap après avoir vu un film ou une série qui s’y passe

Des touristes devant la pyramide du Louvre, à Paris.
ALAIN JOCARD / AFP Des touristes devant la pyramide du Louvre, à Paris.

VOYAGE - La tendance du ciné tourisme prend de l’ampleur, et cette étude ne fait que le confirmer. Menée conjointement par l’IFOP et le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC), elle révèle qu’un peu plus de deux tiers des touristes étrangers ont eu envie de visiter la France après avoir vu un film ou une série s’y déroulant, comme Emily in Paris ou Intouchable.

Ces chiffres sont autant vrais pour les fictions étrangères (71 % des touristes) que françaises (68 % des touristes). Suffisamment séduits pour franchir le pas et s’acheter un billet pour la France ? Un touriste sur dix l’a fait suite au visionnage d’un film ou d’une série en particulier, précise le CNC ce jeudi 18 janvier.

Cette enquête a été menée auprès d’un échantillon de 503 touristes étrangers âgés de 18 ans et plus. Ils ont été recrutés de façon aléatoire parmi les 6 nationalités les plus représentées à Paris (Belge, Chinois, Espagnol, Anglais, Américain et Allemand). Les questions ont été posées en face-à-face, dans six lieux à forte influence touristique de Paris.

Emily in Paris, Lupin, le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain

Ainsi, 78 % des touristes étrangers en visite en France déclarent avoir regardé, dans leur pays, au moins un des films français cités par le questionnaire. En ce qui concerne les séries françaises, le pourcentage tombe à 56 %, alors qu’il monte à 79 % pour les séries étrangères.

Sans surprise, on retrouve la série Emily in Paris parmi les fictions les plus citées par les touristes, bien qu’elle soit accusée de véhiculer une fausse idée de la capitale. On trouve également la série Lupin, les films Intouchables ou encore le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Les pays les plus sensibles à ces fictions tournées en France sont les Espagnols et les Belges, mais aussi les Américains et les Chinois.

Comment expliquer une telle attraction avec ces productions ? « Pour l’ensemble des touristes interrogés, ce pouvoir incitatif réside dans la capacité des fictions, qu’elles soient françaises ou étrangères tournées en France, à véhiculer une image très positive de la France (91 %) et la présenter comme un pays intéressant à visiter (93 %) », précise l’étude.

Ces productions ont aussi l’avantage de bénéficier d’une large visibilité à l’étranger, notamment depuis l’explosion du streaming. Les fictions citées par l’enquête ont avant tout été regardées via ces plateformes, moyen d’accès en très forte progression par rapport à 2018 (68 % aujourd’hui vs 24 %).

L’étude comporte également deux autres volets, s’intéressant aux touristes français et étrangers qui se rendent dans des régions du pays - ailleurs que Paris. Ainsi, « un Français interrogé sur quatre franchit le pas et décide de visiter un lieu de tournage suite au visionnage d’un film ou d’une série en particulier », explique l’étude. Ces fictions ont en revanche moins d’impact chez les touristes étrangers, puisque « seuls 37 % se souviennent d’avoir vu au moins un film ou une série tournés dans la région de visite ».

À voir également sur Le HuffPost :

La cathédrale Notre-Dame illuminée dans la glace lors d’un festival chinois, pour relancer le tourisme en France

Sur les pistes de ski, ces conseils de professionnels de la montagne pour éviter d’être un con