Une visite du prince Edward dans les Caraïbes ravive les tensions avec la couronne

Le prince Edward à Londres en mars 2022 - Daniel Leal - AFP
Le prince Edward à Londres en mars 2022 - Daniel Leal - AFP

Les rapports entre le Royaume-Uni et les pays du Commonwealth continuent de se rafraîchir. Le prince Edward - plus jeune fils de la reine Elizabeth II - et son épouse Sophie ont constaté les volontés d'émancipation de plusieurs pays durant leur visite dans les Caraïbes, la semaine dernière.

Le Guardian rapporte notamment un échange entre le prince Edward et Gaston Browne, Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, une ancienne colonie britannique toujours dirigée par la reine. Ce dernier a demandé au couple princier s'il comptait utiliser son "influence diplomatique" pour que les anciennes colonies britanniques obtiennent réparation pour l'esclavage. Avant d'ajouter qu'"un jour", Antigua-et-Barbuda deviendra une république et se détachera de la monarchie.

Le quotidien britannique rapporte que Saint-Christophe-et-Niévès, autre État du Commonwealth, a fait part du même projet:

"Ces dernières des années nous ont appris qu'il est temps pour Saint-Christophe-et-Niévès de repenser son système de gouvernement monarchique et d'entamer le dialogue pour se rapprocher d'un nouveau statut", a déclaré le vice-Premier ministre Shawn Richards.

Visite compliquée en mars dernier

Ces nouvelles prises de position interviennent quelques semaines après une visite controversée de William et Kate aux Caraïbes, en mars dernier. À Kingston, en Jamaïque, des manifestants s'étaient rassemblés pour réclamer que la monarchie, ancienne puissance coloniale, paie des compensations et s'excuse pour son rôle dans le commerce d'esclaves qui a amené des centaines de milliers d'Africains sur l'île pour travailler dans des conditions inhumaines. Le duc et la duchesse de Sussex avaient même dû annuler une visite dans un village de Belize à cause de l'opposition des villageois qui qualifiaient leur visite de "colonialisme".

876450610001_6302029324001

Toujours d'après le Guardian, six États dirigés par la reine ont désormais fait part de leur souhait de s'émanciper: Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, Belize, Grenade, la Jamaïque et Saint-Christophe-et-Niévès. En novembre dernier, c'est la Barbade qui a quitté la couronne britannique pour devenir une république.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles