Visite médicale obligatoire : la galère des expats français

Photo marijana1 / Pixabay / CC

“Il y a quelques semaines, on a reçu le courriel d’IRCC [Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada] nous invitant à aller faire la visite médicale et on a appelé toutes les cliniques [accréditées] de Montréal, raconte Cindy au quotidien Le Devoir. Aucune n’avait de la place dans le délai requis, c’est-à-dire un mois.”

Cette Française d’origine, qui tait son nom de peur d’avoir des problèmes pour son dossier d’immigration, détaille ce qu’elle a dû vivre avec son copain :

On s’est informés dans des groupes Facebook et on a vu que tout le monde avait du mal à trouver [une place]. Alors, on a dû partir pour Ottawa.”

Faire 450 kilomètres pour subir un examen médical

La Française Ludivine Ghelein affirme également au quotidien avoir dû se rendre en Ontario après avoir reçu une invitation du ministère à faire son examen médical afin de respecter le délai de trente jours : “J’ai appelé les cliniques où mes amis étaient allés et on m’a dit que ce n’était pas avant la fin septembre.”

Un couple d’immigrants français et leurs deux enfants, installés à Québec, ont dû parcourir 450 kilomètres pour effectuer leur examen médical à Ottawa. “On a appelé la liste complète des médecins du Québec, mais aucune place”, précise au Journal de Montréal Charlotte Cance Beneito, une éducatrice en garderie.

Le ministère de l’Immigration affirme qu’il y a 43 médecins accrédités pour faire ces examens au Québec. Mais Le Devoir a constaté qu’ils sont tous regroupés au sein de huit cliniques, à Montréal et à Québec. Aucun de ces établissements contactés par la publication n’a été en mesure d’offrir un rendez-vous médical dans un délai de trente jours.

Nouvelles mesures pour moderniser le système d’immigration

Dans le but de réduire les temps d’attente, le ministre responsable d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, Sean Fraser, a annoncé le 1er septembre de nouveaux services pour accélérer le traitement des demandes d’immigration. Il a décidé d’exempter les demandeurs de résidence permanente et temporaire qui sont déjà au Canada de l’exigence d’examen médical :

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :