Publicité

"La visibilité était extrêmement réduite dans les casques": Thomas Bangalter se souvient de ses années Daft Punk

Thomas Bangalter, le co-fondateur de Daft Punk, est revenu à l'occasion de la sortie de son premier album en solo Mythologies sur ses années au sein du duo emblématique de la French Touch, qui s'est séparé en 2021.

Le musicien en a profité pour revenir sur le succès de Daft Punk, qu'il a pu gérer grâce au masque de robot derrière lequel il dissimulait son visage. "J'ai l'impression avec ce casque d'avoir eu cette forme de bouclier qui me protégeait de la pétrification de la célébrité du succès ou de l'exposition", a-t-il confié sur France Inter.

"Content d'avoir refermé cette aventure"

"J'ai vécu le succès avec beaucoup de distance. Avec ces personnages de robots, c'était comme un marionnettiste, on était très concentré sur le spectacle et finalement on regardait pas vraiment le public. Et puis la visibilité était extrêmement réduite dans les casques, il faisait très chaud. Quand on a joué à Bercy, j'ai rien vu", a-t-il ajouté.

S'il se remémore de nombreux souvenir avec son ancien acolyte, Guy-Manuel de Homem-Christo, Thomas Banglater assure toutefois que l'aventure Daft Punk est bel et bien terminée. "C'est une histoire où il y a eu un début, un milieu et une fin. Je suis très content d'avoir refermé cette aventure, mais c'est avec un grand plaisir que je me retourne et que je regarde ce qu'on a pu faire ensemble", conclut-il.

Article original publié sur BFMTV.com