Publicité

“Je vis avec une espèce d’ombre” : la comédienne Clémentine Célarié évoque son cancer du côlon

Clémentine Célarié, 66 ans, était à l'honneur dans l'émission "50 minutes inside" animée par Isabelle Ithurburu sur TF1. Malgré son retour sur scène dans la pièce de théâtre "Je suis la maman du bourreau", le souvenir de son combat contre le cancer continue de la marquer profondément.

Si le public connaît Clémentine Célarié pour son humour et sa franchise, elle a révélé avoir traversé une période difficile il y a quelques années, confrontée à un cancer du côlon. Une épreuve qu'elle a délibérément cachée à ses proches pendant de longs mois. "Je ne voulais pas qu’ils aient le poids", explique-t-elle lors de son entretien avec Isabelle Ithurburu. "On m’a dit de ne pas le dire, que ça n’intéresserait personne. Alors qu’il faut en parler, enfin si on en a envie. Plus on le saura, plus les gens sauront ce que c’est", ajoute-t-elle, soulignant l'importance de briser les tabous autour de la maladie.

Interrogée sur l'origine de sa force de caractère, Clémentine Célarié répond sans détour : "Vous allez me prendre pour une folle mais je n’ai jamais eu peur de mourir. Je ne sais pas pourquoi. J’ai peur de faire de la peine à mes enfants, à ma maman, mes frères tout ça. Parce que je ne me débarrasserai jamais vraiment de ce cancer mais je dis ça, je m’en fous. C’est juste que je vis avec une espèce d’ombre mais c’est comme ça et ça me donne de la force."

À lire également

“Je me suis emportée” : Clémentine Célarié se désolidarise à son tour de la tribune en soutien à Gérard Depardieu

Clémentine Célarié confie également que son combat contre la maladie l'a incitée à vivre plus intensément. "Il y a des moments où je suis complètement... comme un vieux cloporte, une baleine échouée, bien sûr. Mais moins maintenant parce que je me dis que j’ai de la chance", partage-t-elle avec émotion. Malgré les difficultés, elle refuse de se laisser abattre, préférant régler ses problèmes seule et utiliser ses expériences pour nourrir sa passion et son travail.

Elle a également partagé une anecdote qui lui est arrivée alors qu'elle voyageait en train. Elle a déploré n'avoir croisé aucun reg...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi