Publicité

Viols et violences sur mineur : Judith Godrèche porte plainte contre le réalisateur Benoît Jacquot

Nouvelle étape de franchie pour Judith Godrèche. En décembre 2023, la comédienne réagissait aux accusations de viols et d'agressions sexuelles qui visent Gérard Depardieu, mais aussi au numéro de Complément d'Enquête (France 2) consacré à la légende du cinéma français. "Comme tout le monde j’ai vu les images, qui sont très choquantes. Moi, mon expérience avec lui n’a rien à voir avec ça. Il s’est toujours très bien comporté avec moi. Et c’est vrai que c’est difficile pour moi, de regarder ces images-là et de comprendre ce qu’il se passe. Moi qui ai eu une expérience de tournage avec lui très positive (...) Il était très pudique même, donc je suis très bouleversée par ce qu’il se passe et par ce que je vois" avait-elle déclaré sur France Inter.

À lire également

Caroline Receveur sur son traitement d’hormonothérapie : "J'ai l'impression d'avoir 85 ans"

Moins d'un mois plus tard, l'actrice prenait de nouveau la parole pour cette fois accuser le réalisateur Benoît Jacquot. En 2011, dans le documentaire "Les ruses du désir : L’interdit" de Gérard Miller, le cinéaste évoquait la relation qu'il avait entretenue avec Judith Godrèche, alors mineure. "C'est forcément une transgression parce que je ne sais plus, ne serait-ce qu'au regard de la loi, (...) On n’a pas le droit en principe, je crois. Donc une fille comme elle qui avait 15 ans et moi 40, en principe je n'avais pas le droit. Mais ça, elle n'en avait rien à foutre, même elle, ça l’excitait beaucoup", confiait-il. Sur son compte Instagram en janvier 2024, la comédienne avait tenu à réagir à ces déclarations. "J’ai réalisé une série Icon of french cinema. Elle est drôle. Et grave. Je ne cite personne. J’utilise cette forme artistique pour défaire. Faire transmettre. Et je ne voulais pas qu’elle passe à la trappe. J’avais peur même que le sujet disparaisse derrière un nom. Mais, la petite fille en moi ne peut plus taire ce nom. Je vais réfléch...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi