Violences. Aux États-Unis, les autorités se préparent à une vague de criminalité exceptionnelle

·1 min de lecture

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le nombre de crimes est en hausse dans le pays. La période estivale risque d’accentuer cette tendance, s’inquiètent les autorités locales américaines, qui demandent la mise en place de programmes de prévention.

L’été s’annonce violent aux États-Unis, prophétise le Washington Post, alors que le pays fait face à une augmentation de la criminalité depuis près d’un an. Le dernier week-end de mai, 12 tueries de masse ont été recensées dans neuf États américains, selon l’association Gun Violence Archive, citée par le journal.

Onze personnes ont été tuées, au moins 70 ont été blessées. Dans des métropoles comme Atlanta, les autorités municipales se disent débordées par l’insécurité croissante. La maire démocrate de la ville Keisha Lance Bottoms a même renoncé à se représenter aux municipales, invoquant les difficultés rencontrées dans ce domaine.

À lire aussi: Flambée. Les violences par armes à feu, cette autre crise américaine en 2020

“Au sein des pouvoirs publics, beaucoup craignent que cette recrudescence soit un aperçu des mois à venir dans les métropoles du pays, note le quotidien de Washington, car la saison estivale est presque toujours synonyme de hausse des infractions violentes.”

Le stress généré par la pandémie et les manifestations contre les violences policières de l’été 2020 sont notamment cités comme facteurs aggravants

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles