Publicité

“Le viol est prouvé” : Daniel Alves (ex PSG) condamné à quatre ans et demi de prison

La justice a tranché. Ce jeudi 22 février, Daniel Alves a été condamné à quatre ans et demi de prison par le tribunal de Barcelone. L'ancien international brésilien, passé par le Barça, le PSG ou la Juventus, était accusé de viol par une femme de 23 ans. Les faits remontent au mois de décembre 2022. Dans la nuit du 30 au 31, le footballeur se trouvait dans la boite de nuit Sutton de Barcelone.

À lire également

Affaire Gérard Miller : une troisième femme, mineure au moment des faits, porte plainte pour viol

Au cours des auditions, Daniel Alves avait changé à plusieurs reprises de version, pointant notamment du doigt sa consommation d'alcool. Comme le rapporte El Pais, la justice espagnole a considéré que les éléments du dossier étaient assez forts pour démontrer la culpabilité de l'ancien latéral droit. "Les juges ont considéré que la victime n'était pas consentante et qu'il existe des preuves, en plus du témoignage de la plaignante, permettant de considérer le viol comme prouvé. Le tribunal considère comme prouvé le fait que l'accusé a brusquement saisi la plaignante, l'a jetée au sol et l'a pénétrée vaginalement, en évitant qu'elle ne bouge, alors que la plaignante disait non et qu'elle voulait s'en aller", a déclaré le tribunal.

À lire également

Jean Reno évoque sans détour les accusations contre Gérard Depardieu : "Il passait son temps avec la dive bouteille"

En janvier dernier, l'avocate de la plaignante s'était confiée sur l'état d'esprit de sa cliente. "Dès la première visite, je lui ai dit tout ce à quoi elle avait droit, les procédures et l'indemnisation. Elle m'a regardé et m'a dit: ‘Ester, j'ai la chance d'avoir de bonnes conditions de vie, e...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi