Vincent Clerc : confidences sur son prochain Noël enneigé, avec Valérie et les enfants

© Coadic Guirec/Bestimage

Parrain du lancement des illuminations de Noël rue du Faubourg Saint-Honoré, jeudi 17 novembre à Paris, Vincent Clerc était honoré de ce rôle. La magie de Noël a déjà conquis l’ex-rugbyman de 41 ans, qui s’est confié sur l’avancement de sa liste de cadeaux ou encore ses rituels en famille pour passer les fêtes de fin d’année, entouré de sa femme et ses deux enfants.

Paris Match. Que représente pour vous ce rôle de parrain ?
Vincent Clerc. Je suis très fier. Je trouve que c’est une super opportunité que nous donne le comité du Faubourg parce que je suis ici aussi en tant que parrain de «Premiers de cordée». Donc avoir l’opportunité de s’associer à un événement aussi beau et aussi solidaire, je trouve que c’est génial. C’est plein de bonheur et on se dit que c’est quelque chose qui va apporter à tellement d’enfants en cette période de Noël.

Est-ce que les illuminations réveillent l’enfant qui est en vous ?
Complètement ! J’adore Noël. J’adore la beauté de ces périodes-là, à travers mes yeux et ceux de mes enfants aussi maintenant. Tout devient un peu magique. Ça ressemble à une idylle. On sent qu’il y a quelque chose qui se passe. Plus les jours avancent, plus on est content. Je suis très heureux de donner le coup d’envoi de ces dernières semaines de bonheur et d’excitation avant Noël, avant le jour J.

Avez-vous pour habitude de fréquenter les magasins parisiens pour faire vos achats de Noël ?
Toute l’année j’habite à Toulouse donc ce n’est pas tout le temps, mais à Noël j...


Lire la suite sur ParisMatch