Publicité

Vincent Bolloré assure qu’il n’est « pas responsable » des licenciements de Sébastien Thoen et Stéphane Guy

MÉDIAS - Le milliardaire l’assure : il n’est « pas responsable » des licenciements de Sébastien Thoen et Stéphane Guy. D’ailleurs, il n’est même plus sûr de savoir qui ils sont. Ce mercredi 13 mars, la commission d’enquête sur « l’attribution des chaînes, le contenu et le contrôle des autorisations de service de télévision à caractère national sur la télévision numérique terrestre » a reçu Vincent Bolloré à l’Assemblée nationale, après avoir auditionné les patrons des chaînes du groupe Canal+.

Le rapporteur de la commission Aurélien Saintoul (LFI) a rappelé à l’ancien président du conseil de surveillance de Vivendi et de Canal+ que le journaliste sportif Stéphane Guy a été renvoyé de Canal+ pour un « défaut de loyauté ». Il demande alors envers qui Stéphane Guy a été déloyal, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

C’est là que Vincent Bolloré explique qu’il n’a « jamais rencontré Stéphane Guy de [sa] vie » et qu’il ne le connaît pas. Quand vient ensuite le tour de l’animateur Sébastien Thoen, le milliardaire réitère en déclarant ne pas le connaître. « Je ne l’ai jamais rencontré. Je ne sais pas ce qu’il a fait. Je n’ai jamais vu ce dont vous parlez. […] Je suis désolé pour ce garçon, j’espère que tout va pour lui mais je ne suis absolument pas responsable de tout ce qu’il peut se passer dans un groupe de cette taille-là », explique-t-il au rapporteur.

Sébastien Thoen avait été licencié de Canal+ en novembre 2020 après avoir participé à un sketch qui parodiait l’émission de Pascal Praud, L’heure des pros sur CNews, la chaîne d’info du groupe, filiale de Vivendi contrôlé par l’homme d’affaires Vincent Bolloré.

Le renvoi de celui qui était alors chroniqueur du Canal Sports Club et présentateur du Journal du hard avait causé un tollé au sein de la chaîne. Le présentateur sportif Stéphane Guy, 23 ans de service à l’antenne, avait également été licencié après lui avoir exprimé à l’antenne son soutien. Tandis que de nombreux salariés avaient signé une pétition pour le soutenir.

Sébastien Thoen, lui, a depuis fait son retour à l’antenne de Canal+ via la fiction Merci patron ! diffusée en décembre 2023. Que Vincent Bolloré se rassure, « tout va pour lui » a priori.

À voir également sur Le HuffPost :

Face à Bolloré et Hanouna, Louis Boyard s’est arrangé pour avoir droit à sa revanche à l’Assemblée

C8 et CNews sur la TNT : Vincent Bolloré auditionné à l’Assemblée sur l’avenir de ses chaînes