Villas. Le fils de l’homme le plus riche d’Ukraine investit dans l’immobilier suisse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À 31 ans, Damir Akhmetov a fait l’acquisition de deux luxueuses demeures en bordure du lac Léman, dans le canton de Genève. Au total, l’héritier de l’oligarque ukrainien Rinat Akhmetov a dépensé plus de 97 millions d’euros.

L’immobilier suisse attire les ultrariches. Dans le canton de Genève, deux villas ont été vendues en l’espace de trois mois pour un montant de 104 millions de francs suisses, soit plus de 97 millions d’euros. Situées à Collonge-Bellerive, sur la rive gauche du lac Léman, les deux propriétés adjacentes s’étendent sur une surface de 20 000 mètres carrés au total, rapporte le journal suisse Le Temps. “Le bâti totalise environ 1 000 mètres carrés en surface et davantage en sous-sol.”

Derrière cette énorme acquisition ? Damir Akhmetov, le fils de l’homme le plus riche d’Ukraine. Le jeune homme “occupe des postes à responsabilité dans l’empire industriel et minier paternel dont les ramifications s’étendent à Genève”, assure le quotidien de Genève. Son père, l’oligarque Rinat Akhmetov, a été classé 327e fortune mondiale, avec un patrimoine estimé à 6,2 milliards d’euros. En janvier 2020, sa holding System Capital Management (SCM) avait déjà acheté “la villa la plus chère de France”, une résidence de 200 millions d’euros, à Saint-Jean-Cap-Ferrat.

À lire aussi: Vu d’Ukraine. Un conseiller de Zelensky visé par un attentat : les oligarques contre-attaquent ?

L’un des hommes les plus puissants d’Ukraine

Considéré comme un homme influent, Rinat Akhmetov est un proche de plusieurs hommes politiques ukrainiens, dont l’ancien président prorusse Viktor Ianoukovitch,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles