Publicité

Vignettes Crit’Air : ces villes où elles sont obligatoires

Au cours des dernières années, des limitations de circulation pour les véhicules à moteur thermique ont été instaurées dans une grande partie du pays. Aujourd'hui, dans de nombreuses grandes villes, chaque voiture et véhicule utilitaire doit être muni d'une vignette "Crit'Air" pour pouvoir se déplacer. Cette classification, qui évalue les émissions de gaz à effet de serre sur une échelle de 0 à 6, est déterminée en fonction de l'année de production du véhicule et du type de carburant utilisé. Par exemple, les véhicules électriques ou à hydrogène sont classés dans la catégorie "0", tandis que les véhicules diesel immatriculés entre 1997 et 2000 sont dans la catégorie "5". Pour connaître la catégorie de votre véhicule, vous pouvez effectuer une simulation en ligne sur le site officiel du gouvernement.

Multiplication des ZFE

Mais dans quels cas la vignette Crit’Air est-elle nécessaire ? Pour circuler en milieu urbain dans certaines villes, mais également lors des épisodes de forte pollution. Son introduction répond à une double exigence : limiter la présence de véhicules générant une forte pollution visuelle et sonore, et préserver la qualité de l'air pour le confort des résidents, des piétons et des autres usagers en général. C'est pour cette raison qu'un nombre croissant de grandes villes ont instauré des Zones à Faibles Émissions (ZFE). Ces zones, généralement situées au cœur des centres-villes, sont réservées aux véhicules émettant le moins de pollution. La circulation y est...Lire la suite sur Autoplus