Publicité

Vignette Crit'Air : les particules de freins bientôt prises en compte ?

Cela fait plusieurs années que la vignette Crit'Air a été mise en place dans certaines grandes villes. Le but ? Interdire la circulation des voitures jugées les plus polluantes, et notamment celle des diesel. Plusieurs agglomérations l'ont déjà adoptée, comme Paris bien sûr, mais également Bordeaux ou encore Strasbourg, entre autres. Une mesure vivement contestée et qui a toujours du mal à faire l'unanimité. Et pour cause, celle-ci est souvent pointée du doigt car elle ne prend en compte que l'âge de la voiture et non la pollution réellement émise. Et certains élus franciliens aimeraient désormais que cela change enfin.

Un nouveau critère

C'est notamment le cas de Yann Wehrling, vice-président de la région Île-de-France chargé de la Transition écologique. Interrogé par BFM TV, celui-ci explique en effet que "la vignette Crit’Air, aujourd’hui, elle tient compte de l’émission moteur. Elle ne tient pas compte des émissions dues à d’autres phénomènes, qu’on découvre. Parce que c’est vrai qu’on découvre depuis peu que l’abrasion des freins émet des particules". Même son de cloche pour Patrice Leclerc, maire de...Lire la suite sur Autoplus