Publicité

"Des vieux boomers racistes" : Benjamin Biolay défend Aya Nakamura après la polémique

Bestimage
Bestimage

Crédits photo : BestimageLa polémique ne faiblit pas autour d'Aya Nakamura et de sa possible participation aux Jeux Olympiques de Paris 2024, où elle pourrait reprendre des chansons d'Edith Piaf à la demande du président Emmanuel Macron. Un cas qui est même devenu une affaire d'état puisque chaque politique ou ministre y va de son opinion sur ce choix musical très contesté. Si l'interprète de "Pookie" est pointée du doigt par Marion Maréchal Le Pen, qui dénonce « la France qui ne chante pas français », et se retrouve visée par des attaques racistes, elle reçoit de nombreux soutiens à l'image du comité des JO, d'Amélie Oudea-Castéra, la ministre des Sports, ou encore de la ministre de la Culture Rachida Dati, qui dénonce des attaques de « pur racisme ». Alors qu'Aya Nakamura a répondu à ses détracteurs, son avocat explique qu'elle pourrait entamer des poursuites judiciaires : « Peut-être qu'à un moment donné, il faudra répondre à cet appel au lynchage ».

"C'est l'artiste la plus vendue à l'étranger, c'est pas rien !"


Aujourd'hui, un autre artiste se range du côté d'Aya Nakamura. Alors que Gérard Larcher a dénoncé, dans "Télématin", « un choix un peu disruptif », Benjamin Biolay prend sa défense. Interrogé par nos confrères de Cliquez ici pour voir la suite
A lire aussi :

Benjamin Biolay : son dernier single remixé
Benjamin Biolay clashe Roselyne Bachelot
Benjamin Biolay : son nouveau single est...