Publicité

"Viens tirer un coup": un mug collector sur les épreuves de tir des JO 2024 à Châteauroux fait polémique

Il y a ceux et celles, comme Pascal, qui saluent un "très joli coup". Et d'autres, comme Claire, qui se demandent s'ils ont atterri à "beauf-land"... Alors que Châteauroux, via son centre national, accueillera cet été pendant dix jours consécutifs (du 27 juillet au 5 août) toutes les épreuves de tir des Jeux olympiques 2024, une petite boutique de la Préfecture de l'Indre a voulu profiter de cet événement pour commercialiser - sans licence officielle - un produit collector. Au goût particulier.

Le 19 mars, "Ma Province" a ainsi annoncé la mise en vente d'un mug "Viens tirer un coup", dont chacun saisira aisément le double sens. Résultat? Un carton en rayons. Et un petit tollé sur les réseaux sociaux.

Car si la première fournée de mugs s'est arrachée en l'espace d'une journée, plusieurs internautes ont dénoncé un slogan vulgaire voire sexiste, déconnecté de son époque. Le groupe d’opposition Châteauroux Demain - une liste "écologique, sociale, citoyenne et solidaire" - a d'ailleurs taclé l'initiative sur Facebook. "Consternant: en 2024, après MeToo et Balance ton porc, ils veulent vraiment faire passer Châteauroux pour une ville de beaufs arriérés? Décidément les JO déchainent les publicités pourries", déplore le groupe, évoquant une précédente campagne de Châteauroux Métropole ("l'important n'est pas de participer mais de gagner").

"J'aime bien oser"

De quoi émouvoir l'homme derrière cette audacieuse tasse à café? Pas vraiment. "Je savais que ça allait faire parler, mais j’aime bien oser", explique Komlavi Dadzie, patron de la boutique, à La Nouvelle République. "On a commencé à le vendre à 17h et, un jour plus tard, on en avait quasiment plus. On doit en recommander."

Ce dernier, assez fier de son... coup, assure toutefois n'avoir voulu offenser personne. "De toute façon, si ça avait vraiment choqué beaucoup de monde, on l’aurait mis de côté. Là, ça reste fun", poursuit-il. "On s’est dit qu’il fallait faire quelque chose autour du tir à Châteauroux. Le but, c’était de sortir du pessimisme autour des JO, parce que les Jeux à Châteauroux, c’est qu’une fois dans sa vie."

Et d'ajouter auprès de France 3 Centre-Val de Loire: "On savait que dans les commentaires, le côté beauf ressortirait un peu. Mais on n’imaginait pas un parallèle avec MeToo ou Balance Ton Porc…  Tout ce que nous voulions, c’était de lancer un produit atypique, collector." Un, ou plusieurs. Car le slogan "Viens tirer un coup", en plus du mug de la discorde, a aussi été placardé sur un tote bag. Mais Komlavi Dadzie l'assure: la déclinaison s'arrêtera là.

Article original publié sur RMC Sport