Publicité

"Viens, on discute" : Oli remonté contre Bigflo dans "The Voice" après un désaccord sur le choix d'un talent

La bande-annonce de
La bande-annonce de "The Voice" - Capture d'écran TF1

Les deux frères partagent, depuis le 25 février, un buzzer pour deux dans le télé-crochet de TF1 et ne sont pas toujours sur la même longueur d'ondes quand il s'agit de sélectionner un candidat.

"Flo ne m'a pas concerté ! C'est fou !". Pour la première fois dans l'histoire de "The Voice", avec l'arrivée du duo de frères toulousains Bigflo et Oli, un fauteuil de coach à deux têtes a fait son apparition dans le télé-crochet présenté par Nikos Aliagas. Contrairement à Vianney, Amel Bent et Zazie, le tandem choisit ensemble de se retourner ou non pour les talents auditionnés à l'aveugle.

"On doit juste faire un débrief de frères !"

Mais se mettre d'accord n'est pas toujours une mince affaire. Samedi soir, dans la deuxième salve des auditions à l'aveugle, Flo s'est permis d'actionner leur buzzer commun à l'écoute de Los Malunos, un groupe de cousins gispy, sans en avertir son frère, désabusé lorsque le jingle associé retentit. "On doit juste faire un débrief de frères et on revient vers vous", a prévenu Flo alors qu'il avait souligné les faiblesses vocales du groupe quelques minutes plus tôt.

"Frérot, j'ai passé un bon moment mais préviens ! Viens, on discute", a imploré Oli. "Tu sais très bien que papa va regarder toutes les émissions. Il nous aurait dit : 'Mais putain, pourquoi vous n'avez pas appuyé, c'était génial !'", s'est défendu Flo. "Ah, tu as juste peur de papa", en a déduit son frère, déclenchant l'hilarité générale des coachs. puremedias.com vous propose de visionner la séquence dans la vidéo ci-dessous.

A lire aussi : "The Voice" : Bigflo en larmes,...

Lire la suite


À lire aussi

Dans une interview exceptionnelle à France 24, le leader d'Aqmi évoque la détention du journaliste Olivier Dubois
Netflix : Le pire film de cette saga de science-fiction va quitter la plateforme
"Un peu de respect !" : Pascal Praud recadre sèchement un étudiant en direct sur RTL