Publicité

Vienne en cinq spots gourmands

En marge des restaurants traditionnels, Vienne voit peu à peu émerger une nouvelle génération de chefs de plus en plus portés sur la modernité et le végétal.   - Credit:DR
En marge des restaurants traditionnels, Vienne voit peu à peu émerger une nouvelle génération de chefs de plus en plus portés sur la modernité et le végétal. - Credit:DR

Si la cuisine viennoise reste classique – beaucoup de protéines animales et de calories, 400 vignerons dans la ville avec chacun leur taverne –, on observe les prémices d'une nouvelle scène culinaire. Aux côtés des salons de thé comme Demel, où déguster la recette originale de la Sachertorte, des Heuriger (auberges traditionnelles) comme Gmoa Keller ou Pfarrwirt, réputées pour les frittatensuppe et l'escalope viennoise… de jeunes chefs (encore peu nombreux) ont à cœur de mettre le végétal dans l'assiette. La preuve en cinq adresses – testées et approuvées – et autant de balades pour (re)découvrir la capitale autrichienne.

Meissl & Schadn, le QG de l'escalope viennoise

À cinq minutes de l’Opéra et du marché de Noël de Vienne, l’hôtel Grand Ferdinand jouit d’une vue imprenable sur les toits depuis son dernier étage, où le buffet du petit-déjeuner est dressé avec générosité. En été, on s’installe sur les transats et on profite de la piscine à ciel ouvert. En hiver, on rejoint son restaurant Meissl & Schadn, une institution locale, pour y savourer les musts de la cuisine autrichienne, dont la fameuse « Wiener Schnitzel » (escalope viennoise) cuisinée dans les règles de l’art (6 millimètres d’épaisseur maximum, cuisson au lard…).
À partir de 169 € la nuit avec petit-déjeuner, grandferdinand.com. 28,90 € l'escalope viennoise, meisslundschadn.at

Steirereck, la table « deux étoiles »

Récompensée au Michelin et distinguée par l'association Les Grandes Tables monde, cett [...] Lire la suite