"Des vieilles bonnes femmes couvertes de bijoux..." : Alain Souchon raconte son séjour “déprimant” à Monaco (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 1988, le titre éponyme du huitième album d'Alain Souchon, Ultra Moderne Solitude, a été écrit par l'artiste marqué par sa résidence d'un mois dans un appartement à Monaco qu'on lui avait prêté. Interrogé par Patrick Cohen à ce sujet ce mardi 23 novembre dans C à Vous sur France 5, le chanteur a confirmé avoir été inspiré par son séjour à Monaco.

À lire également

“Elle s’est payée un méchant trip sur le dos de Céline” : la famille de Céline Dion furieuse après avoir vu Aline, le film de Valérie Lemercier (VI...

"C'est un endroit extraordinaire, tout à fait en dehors de toutes les normes du monde. On se retrouve avec des gens qui vivent vraiment dans un autre monde. Et... C'est marrant un week-end ! Mais là, on est restés (...) un mois. Alors, au bout de trois semaines à Monaco, moi... Il y a un truc angoissant. On ne voit que des vieilles bonnes femmes couvertes de bijoux, qui mangent énormément, et tout. Enfin, il y a un truc déprimant, et donc... On a fait Ultra Moderne Solitude !", a ironisé Alain Souchon, alors qu'Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs étaient hilares.

À l... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles