Une "marée blanche" sur Madrid

euronews videos

Des dizaines de milliers de médecins et infirmières ont manifesté contre le projet de privatisation de six hôpitaux de la région madrilène. “Notre système est à vendre”, pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants. Un message qui dénonce la mise en danger de la vie des patients. Le manque de moyens, la baisse des remboursements et donc la hausse des frais de santé constituent un cocktail explosif que les protestaires n’hésitent pas à qualifier “d’indignes”.

“Bien sûr que les choses vont changer pour les patients même si les hommes politiques nous disent le contraire. Après la privatisation, il faudra payer pour se faire soigner. C’est ce qui va arriver aux patients.”, explique Maria José, une infirmière.

Payer davantage pour se soigner, les espagnols le font déjà. Depuis la mise en place des plans de rigueur, les retraités comme les actifs doivent mettre la main au portefeuille sous peine de se voir refuser l’accès aux soins.

Le gouvernement, lui, entend économiser sept milliards d’euros dans le secteur de la santé, ce qui pourrait aussi se traduire par une vague de licenciements. Pour le personnel médical, une telle politique d‘économie pourrait entraîner la disparition pure et simple du système de santé espagnol.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages