L'isolement européen de Silvio Berlusconi

14 décembre 2012

La présence hier à Bruxelles de Silvio Berlusconi n’est pas passée inaperçue. Venu participer à la réunion du Parti populaire européen (PPE), Il Cavaliere a dû se sentir bien seul, tant il a été ignoré par les chefs d‘États et de gouvernements.

Berlusconi avait jeté un froid le week-end dernier en annonçant sa candidature aux législatives, ce qui laisse François Hollande perplexe. “Je ne pense pas qu’il y ait une perspective très sérieuse du côté de Monsieur Berlusconi, qui lui-même a semblé exclure sa candidature”, a déclaré le président de la République française, avant d’ajouter : “Enfin, avec lui, ce qui est vrai un jour ne l’est pas forcément le lendemain.”

Silvio Berlusconi a semé la confusion cette semaine en indiquant qu’il pourrait finalement retirer sa candidature aux législatives si Mario Monti était candidat. L’actuel président du Conseil italien a reçu à Bruxelles un large soutien de ses partenaires européens.

La question du jour

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages