Publicité

VIDEO Kyo sous le feu des critiques, le chanteur emblématique du groupe Benoît Poher se livre : "On a eu notre dose..."

Ce 3 mars 2024 sur le plateau de "20h30 le dimanche", Laurent Delahousse a convié Florian Dubos et Benoît Poher, du célèbre groupe Kyo qui a connu son apogée il y a plus de vingt ans. A l'époque, les musiciens ont parfois été la cible de virulentes critiques bien malgré eux. Situation qu'ils analysent aujourd'hui avec beaucoup de philosophie.

Il y avait du beau monde sur le plateau de "20h30 le dimanche" ce 3 mars 2024. Pour ce nouveau numéro, Laurent Delahousse a mis à l'honneur l'actualité de Didier Bourdon venu promouvoir le film Cocorico de Julien Hervé. Mais aussi celle de Manu Payet qui est de retour sur scène avec son nouveau spectacle intitulé Emmanuel2. En fin d'émission, le présentateur a également accueilli Benoît Poher et Florian Dubos, figures emblématique du groupe Kyo !

Au début des années 2000, les deux hommes accompagnés de Nicolas Chassagne et Fabien Dubos ont multiplié les albums à succès et les certifications ! Tous leurs concerts se jouaient à guichets fermés. Mais en 2008 contre toute attente, les quatre musiciens en manque d'inspiration ont décidé de faire un break... A leur grand dam, ces derniers n'ont pas toujours été épargnés par les critiques. Bien au contraire !

Les haters me manquent un peu

"On a eu notre dose", a révélé Benoît Poher avec franchise. "Comment on les supporte à l'époque ?", s'est alors interrogé le compagnon d'Alice Taglioni. "Quand on est jeune, c'est plus dur", a confié le chanteur de Kyo. "Aujourd'hui on est bien, on est en tournée. Il y a des gens qui viennent nous voir...". Une confidence qui a toutefois surpris Didier Bourdon dont le fils était totalement fan du célèbre groupe : "Vous étiez quand même...

Lire la suite


À lire aussi

Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
VIDEO "Bien plus, je suis à..." : Teddy Riner, loin de son poids de forme à 5 mois des JO, dévoile le nombre de kilos à perdre