Publicité

VIDEO Josiane Balasko contrainte d'intervenir sur une fausse info à son sujet : "Une fois de plus, je suis obligée de rectifier"

Film et pièce de théâtre cultes en France depuis plus de quatre décennies, "Le père Noël est une ordure" est une oeuvre que l'on connaît par coeur. Cependant, certaines informations ne sont pas forcément vraies et Josiane Balasko vient d'en rectifier une à la télévision.

Invitée de l'émission C à vous sur France 5 ce lundi 27 novembre pour parler de la pièce Un chalet à Gstaad avec Armelle, Josiane Balasko est également revenue sur sa grande carrière. Ainsi, elle a été interrogée sur l'un de ses films cultes, Le père Noël est une ordure, à la demande de Pierre Lescure qui a diffusé des images d'archives de la pièce de théâtre. L'actrice de 73 ans a dû rectifier certaines choses durant l'émission.

Pour aborder le légendaire Père Noël est une ordure au cours du talk-show C à vous, Pierre Lescure propose aux invités et au public de voir Josiane Balasko dans cette oeuvre, mais dans sa version sur scène. Dans l'extrait, la comédienne tient le rôle tenu par Marie-Anne Chazel au cinéma, celui de Zézette, la dame au caddie, cagoule et langage fleuri. En regardant ce passage, l'actrice semble toutefois dubitative et à la fin, elle coupe la parole à Pierre Lescure et apporte des précisions sur ce qu'il vient de dire.

"Une fois de plus je suis obligée de rectifier quelque chose, heureusement que je suis là", commence par dire Josiane Balasko avec un ton léger. "Zézette, ça a toujours été Marianne. C'était un remplacement d'une quinzaine de jours. Ce que j'ai apporté au personnage, c'est la cagoule et Marie-Anne l'a gardée. La cagoule, ça fait vraiment une tête de cul."

Josiane Balasko a cédé sa place à Anémone et "dieu merci !"

Josiane Balasko devait tenir...

Lire la suite


À lire aussi

VIDEO "Je ne sais pas ce qui est le plus vexant" : Jarry face à une photo de lui datant d'il y a plus de 10 ans, il a bien changé
Josiane Balasko : Maison de 250 m² dans les Yvelines, une autre à Paris qu'elle ne pourrait plus s'offrir, elle a bien investi
"Ne plus s'afficher avec moi" : Vanessa Paradis a vexé à nouveau Florent Pagny, ce camouflet qu'il a mal vécu