Publicité

VIDEO EXCLU Léa Seydoux évoque ses débuts très difficiles au cinéma : "Je tremblais, j'étais toute rouge..."

Actrice reconnue dans le monde entier, Léa Seydoux a accepté l'invitation de Laurie Cholewa dans son émission "Têtàtête(s)" diffusée à 11h45 sur Canal + le 11 février 2024. Victime d'une timidité maladive depuis son plus jeune âge, celle qui est au catsing de "La bête" a eu beaucoup de mal à se voir à l'écran mais a su dépasser ses peurs et surmonter ses craintes.

Interviewée par Laurie Cholewa dans le nouveau numéro de l'émission Têtàtête(s) diffusée à 11h45 sur C+ le 11 février 2024,Léa Seydoux évoque ses débuts compliqués au cinéma, notamment parce qu'elle ne souhaitait absolument pas être actrice du fait de sa timidité maladive face aux caméras. Même aujourd'hui, la comédienne - actuellement en pleine promotion du film de Bertrand Bonello La Bête en salles depuis le 7 février 2024 - a encore parfois beaucoup de mal à gérer les médias et son image à l'écran.

Actrice, pas un rêve de petite fille pour Léa Seydoux

"Vous arrivez comme vous le faites aussi, à faire à ce grand écart entre des gros blockbusters et en même temps des films d'auteur, des films plus intimistes, cette carrière telle que vous la vivez aujourd'hui, c'est comme ça que vous la voyiez plus jeune ?" lui demande Laurie Cholewa. Léa Seydoux confie : "Alors pas du tout parce que quand j'étais plus jeune, je voulais pas être actrice et c'est venu un peu par hasard et en même temps quand c'est arrivé, quand j'ai décidé que j'allais faire ce métier, c'était vraiment c'est devenu une obsession. J'ai vraiment eu de la volonté de faire ce métier puis ça a été un travail de longue haleine parce qu'au début j'étais très très timide. C'était pas facile pour moi d'être devant la caméra, je tremblais, j'étais toute rouge donc c'était pas évident, j'ai mis du temps, même encore aujourd'hui. D'ailleurs quand je suis...

Lire la suite


À lire aussi

"On se dit tout, tout le temps" : Mika très ami avec un homme de télé connu, il se confie sur leurs liens très forts
"J'étais en pleine gestation..." : Virginie Efira évoque sa 2e grossesse de façon "très pragmatique"
"Tout s'écroule, tout s'éteint" : Le chanteur Grégoire évoque la mort de ses frères, deux drames terribles