Publicité

VIDEO - États-Unis : une petite fille de 11 ans échappe de peu à une tentative d'enlèvement en pleine rue

La police a mis la main sur le suspect quelques heures plus tard, après avoir identifié son véhicule grâce aux images de vidéosurveillance.

Le suspect a tenté de s'en prendre à la jeune fille alors qu'elle se rendait à l'école (Photo : DR/YouTube/AZFamily)

Une tentative de kidnapping en plein jour, sur le chemin de l'école. Ce vendredi 26 janvier, une jeune fille âgée de 11 ans a échappé de peu à un homme qui essayait de l'enlever, dans la ville de Glendale (Etats-Unis). L'agression a été filmée par la caméra de vidéosurveillance d'une résidente du quartier.

La victime protégée par des camarades de classe

Comme on peut le voir sur les images, relayées notamment par AZFamily, alors que la petite fille se rendait à pied à l'école élémentaire, une voiture s'est arrêtée près d'elle. Un individu descend ensuite du véhicule et se dirige vers elle. L'enfant prend alors peur et commence à s'enfuir, brièvement poursuivie par le suspect.

D'après les témoignages d'autres enfants qui ont assisté à la scène, la petite fille a ensuite été protégée par des camarades. "Ils l'ont cachée parce que l'homme la poursuivait, explique une jeune habitante de ce quartier résidentiel, citée par le média local. Je pense qu'ils ont été très courageux pour leur âge. Depuis, je n'arrête pas de leur dire qu'ils sont des héros."

Le suspect déjà condamné pour avoir "poignardé sa mère dans le cou"

Avertie de cette agression, la police n'a pas tardé à retrouver l'auteur présumé des faits. En étudiant les images filmées par la caméra de la voisine, les forces de l'ordre sont ainsi parvenus à identifier le véhicule du suspect. Ce dernier a ensuite été arrêté chez lui et placé en garde à vue.

Âgé de 37 ans, l'individu va être poursuivi pour cette tentative d'enlèvement. "Je tiens à souligner qu'il a des antécédents de violence, a précisé le procureur lors de l'annonce de la mise en examen du suspect. Il a été condamné pour agression aggravée, après avoir poignardé sa mère dans le cou."

VIDÉO - Caroline Darian : "Il la droguait avec des somnifères et des anxiolytiques pour la violer. Pour moi, mon père n’existe plus"