VIDÉO - États-Unis : un avocat tente d’assassiner son ex dans un bar, deux hommes le taclent

Un avocat texan tente d'assassiner son ex dans le bar où elle travaille (Capture d'écran - Twitter / @mkelly007)

Gavin Rush, un avocat de la ville texane d’Austin, a tenté de tuer son ex-petite amie dans le bar où elle travaille. La jeune femme ne doit la vie qu’à l’intervention courageuse de deux clients de l’établissement.

Scène terrifiante ce samedi 26 novembre dans un bar de la ville d’Austin, au Texas. Gavin Rush, un avocat de 41 ans, a tenté d’ouvrir le feu sur son ex-compagne après avoir appris qu’elle avait un nouveau partenaire, rapporte le journal The New York Post. Comme le montrent les images de la caméra de sécurité du bar où travaillait la femme, deux clients assis à côté de l’agresseur ont permis d'éviter un drame en intervenant immédiatement.

Les images sont effrayantes. Obtenues et révélées par le média local KVUE, elles montrent l’arrivée de Gavin Rush qui s’assoit au bar, derrière lequel se trouve son ex, et pose un sac en cuir devant lui. Il lui demande s’ils peuvent parler mais elle refuse. L’avocat sort alors une arme de poing et braque celle dont il n’accepte pas la rupture. Le pointeur laser est alors visible sur la poitrine de la serveuse. Deux autres clients, assis juste à côté de lui, bondissent sur l’homme. Ils parviennent à détourner le canon et à faire reculer le quadragénaire mais pas à le désarmer. À eux deux, ils parviennent à le tacler et à le maintenir au sol jusqu’à l’arrivée de la police. Selon le témoignage de l’un de ces héros ordinaires, au moins trois coups de feu ont été tirés au cours de la bagarre, dont un a fait exploser le miroir derrière le bar.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Libéré sous caution

Toujours selon la même source, qui tient à rester anonyme, Gavin Rush aurait essayé de se suicider mais le courageux client aurait réussi à empêcher son doigt d’appuyer sur la détente. Bien qu’il n’y ait miraculeusement pas eu de blessé, l’un des sauveurs de la jeune femme se dit complètement sourd d’une oreille à cause des coups de feu tirés à proximité immédiate de l’un de ses tympans. Mais la blessure la plus profonde est psychologique puisqu’il affirme que le seul fait de revoir les images lui donne la nausée.

Gavin Rush, l’auteur des coups de feu, a été libéré après avoir payé une caution de seulement 40 000 dollars. "Pour 40 000 $, vous pouvez sortir, rentrer chez vous, regarder Netflix après avoir tenté d'assassiner votre ex-petite amie – vous vous moquez de moi ?", s’est exprimé le client en question après avoir appris cette information. Ce n’est d’ailleurs pas la seule réaction choquée face à cette décision de justice, comme le révèlent les mots sans concession de Thomas Villarreal qui dirige l'Austin Police Association : "Ce cas particulier semble être l'un de ceux où les tribunaux ont laissé tomber cette victime".

Une précédente affaire de violence domestique

Gavin Rush, qui a été renvoyé du cabinet d’avocats dans lequel il était employé, avait déjà été inculpé en 2017 pour violence domestique. Il avait en effet étranglé une femme dans le comté de Williamson. Il fait désormais face à des charges de crime au deuxième degré, voies de fait graves avec une arme mortelle et violence familiale. La date d’un éventuel procès n’a pas encore été rendue publique.

VIDÉO - "Il m'a tiré deux fois dessus, puis il est parti et a mis fin à à ses jours" : le cauchemar d'Isabelle Bauer, rescapée d'un féminicide