Publicité

VIDEO Agathe Lecaron remplacée dans Les Maternelles et "en train de chialer" dans son lit : elle réagit à son absence

Agathe Lecaron s'est enfin exprimée sur son absence remarquée des "Maternelles" la semaine dernière. Pendant quelques jours, elle avait été remplacée par Eglantine Eméyé. Et rester sur le retrait n'était pas du tout pour lui plaire !

Les téléspectateurs de France 2 ont été surpris le 31 janvier dernier de ne pas retrouver Agathe Lecaron aux commandes des Maternelles. À sa place, Eglantine Emeyé était apparue pour lancer l'émission avec les chroniqueurs. Qu'on se rassure, ce changement inattendu n'était que temporaire. En effet, Agathe Lecaron se trouvait souffrante. "On est une équipe assez atypique ce matin. D'abord, eh bien non, Agathe n'est pas là ce matin. On l'embrasse très fort. Elle est juste un peu fatiguée, un peu malade. Ne vous inquiétez pas, demain ce sera votre émission habituelle", avait promis Eglantine Eméyé.

Mais le jeudi 1er février, toujours pas d'Agathe. "On embrasse évidemment Agathe qui n'est pas là ce matin, qui se repose un petit peu, mais qui revient bientôt", avait expliqué la maman du regretté Samy. On comprenait alors que l'épouse de François Pellissier resterait donc chez elle jusqu'à la fin de la semaine.

Agathe Lecaron effrayée d'être "oubliée"

Et ce fut le cas puisqu'elle n'a fait son retour à l'antenne que ce lundi 5 février. Et l'animatrice en était bien heureuse, avouant avoir plutôt mal vécu ces derniers jours en retrait. "Et bonjour tout le monde ! Je suis très contente de vous retrouver, il a fallu que je prenne quatre petits jours. Voilà, un petit coup de fatigue mais rien de grave, je vous rassure. Mais quel bonheur de vous retrouver franchement. Quand je ne suis pas avec vous, je ne me sens pas...

Lire la suite


À lire aussi

VIDEO "Je quitte une famille..." : Benjamin Muller en larmes pour ses adieux aux Maternelles, Agathe Lecaron très émue
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie