«Je suis vide, je n'ai pas d'émotion» : Dans le cerveau de Bryan Kohberger, le tueur de l’Idaho

© Ted S. Warren/Pool

«Rien de ce que je vais ne me fait plaisir. Je suis vide, je n’ai pas d’opinion, pas d’émotion, je n’ai rien. Ressentez-vous la même chose ?» Cette question aurait été écrite sur un forum en ligne par Bryan Kohberger, aujourd’hui accusé du meurtre de quatre étudiants dans l’Idaho. Officiellement inculpé après le crime survenu le 13 novembre dernier suite auquel le jeune homme a réussi à prendre la fuite durant plusieurs semaines, Bryan Kohberger est désormais incarcéré dans l’Idaho.

Depuis, les enquêteurs tentent de comprendre ce qui a poussé cet étudiant en criminologie et professeur assistant à l’université, à passer à l’acte. Les premières réponses pourraient venir de son historique sur Internet. D’après le «New York Times», il avait fait état, à l’adolescence, d’un profond mal-être sur le site Tapatalk, qu’il avait rejoint en 2009. «J’ai toujours l’impression que je ne suis pas présent, je suis complètement dépersonnalisé», aurait-il écrit en 2011 sur un forum consacré aux personnes souffrant du symptôme de «neige visuelle», qui trouble la vision avec des points ou des filaments.

À lire aussi Etudiants tués dans l’Idaho : l’inquiétant visage du suspect

Sur ce site, Bryan Kohberger, encore très jeune révélait avoir des pensées suicidaires, souffrir de dépression, «d’idées folles ou de délires de grandeurs». Il expliquait aussi avoir «de pauvres capacités sociales et aucune émotion». «Je peux dire et faire ce que je veux en ayant très peur de remords, tout le ...


Lire la suite sur ParisMatch