Vidéo. Une “mégasécheresse” préoccupante dans l’ouest des États-Unis

·1 min de lecture

Dans le Colorado, le niveau d’eau du lac Mead est le plus faible jamais enregistré. La sécheresse qui touche l’ouest des États-Unis menace cette réserve artificielle qui fournit de l’eau à 40 millions de personnes. La presse américaine s’alarme de cette aridité, qui touche plusieurs États américains.

“La plupart des indicateurs montrent que la sécheresse qui touche l’ouest des États-Unis est partie pour battre des records”, prévient NPR. “Près de la moitié de la population du pays fait face à l’aridité. Les sols sont desséchés. Le manteau neigeux des montagnes produit moins d’eau. Les risques d’incendies sont déjà extrêmes”, énumère la radio publique américaine. Et surtout, le plus important réservoir d’eau du pays est menacé : le lac Mead, bassin artificiel du Colorado, “s’apprête à atteindre son plus faible niveau depuis sa création, dans les années 1930”.

À lire aussi: Climat. Incendies, sécheresse… Est-il devenu trop dangereux d’habiter en Californie ?

“Ce réservoir, qui fait partie du réseau hydrographique du Colorado, approvisionne en eau quelque 40 millions de personnes dans sept États différents”, précise ABC News. La chaîne américaine relaie les images de cette sécheresse “dévastatrice”, qui s’étend sur près de 758 000 kilomètres carrés, soit “plus que la superficie de l’État du Texas”.

Le lac Mead n’est plus rempli qu’à 37 % de sa capacité initiale et “ces deux dernières décennies, son niveau a baissé d’environ 40 mètres”, explique le reporter d’ABC News.

C’est l’équivalent d’un immeuble de treize étages, des îles autrefois immergées apparaissent.”

En raison de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :