Vidéo. En Angleterre, un conseil municipal survolté sur Zoom fait sensation

The Sunday Times (Londres)
·2 min de lecture

En décembre, une réunion d’élus locaux d’une petite ville du nord-ouest de l’Angleterre a viré à l’anarchie. Visionnée plus de 3 millions de fois, la vidéo des “débats” résume parfaitement “l’absurdité du cauchemar dans lequel nous sommes tous coincés avec les vidéoconférences”, s’amuse l’auteur britannique James Graham.

“Par où commencer ?” Vaste question posée par James Graham dans les colonnes du Sunday Times. Le dramaturge britannique s’est fixé une mission ambitieuse : raconter pour le journal dominical l’incroyable réunion du parish council (équivalent du conseil municipal) de la petite ville de Handforth, qui s’est tenue sur la plateforme Zoom le 10 décembre dernier.

L’enregistrement de la réunion extraordinaire (dans tous les sens du terme), organisée pour aborder des questions d’urbanisme, fait sensation depuis une semaine en Angleterre. Et pour cause : “Cette humble réunion en ligne de conseillers municipaux ressemble à une pièce de théâtre et résume parfaitement l’absurdité du cauchemar dans lequel nous sommes tous coincés actuellement avec les vidéoconférences”, analyse James Graham.

Éclats de voix, insultes, “mauvais cadrages de la caméra sur le menton et la poitrine”, coups de téléphone en pleine réunion, problèmes de connexion, tout y est. Conjuguée au contexte politique – une lutte de pouvoir sans pitié, la chute d’un dirigeant et une crise constitutionnelle –, la séquence se révèle digne d’un thriller politique, remarque l’auteur.

Ce qui fait que les fictions politiques sont amusantes à écrire et, j’espère, à regarder, ce ne sont pas toujours les grands combats idéologiques ni les événements révolutionnaires. Mais plutôt les petites batailles personnelles et les histoires humaines qui se déroulent en coulisse.”

Un élément déclencheur nommé Jackie Weaver

Et des histoires, les élus de cette petite ville de 6 500 habitants du nord-ouest de l’Angleterre, en proposent “à la pelle”, insiste Graham. La vidéo de dix-huit

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :