Publicité

Victoria Abril, "une femme d’un autre temps" : Marilou Berry enfonce le clou après les accusations de Lucie Lucas

Marilou Berry n’est pas du genre à garder le silence. Surtout lorsqu’il s’agit de dénoncer des agressions sexuelles ou autres comportements inacceptables. La comédienne et réalisatrice de 40 ans a été l’une des premières à soutenir publiquement Coline Berry lorsqu’elle a accusé son père, Richard Berry, de viol. Et, depuis, elle n’hésite pas à prendre la parole pour soutenir les victimes de ces violences sexistes. Son leitmotiv ? Que la peur change de camp. Que cet ancien monde où tout était permis à l’encontre des femmes disparaisse une bonne fois pour toute. "C'est dur, c'est pénible, mais la parole est en train de se libérer. C'est pour ça que j'encourage toutes les victimes, et je sais que c'est dur. Et je soutiens toutes celles qui ne parlent pas, il n'y a aucun jugement sur le fait de parler ou de se taire", expliquait-elle au micro de BFMTV ce mardi 16 janvier.   C’est pour cela qu’elle a félicité Lucie Lucas d’avoir "oser l’ouvrir". Le 26 décembre dernier, l’actrice de Clem perdait son sang-froid en découvrant que Victoria Abril avait signé la tribune de Gérard Depardieu. Elle accusait alors son ancienne partenaire de jeu de "nombreuses agressions, y compris sexuelles envers ses partenaires". Si Marilou Berry ne connaît "pas les détails" de cette accusation, elle tient toutefois à "soutenir le fait que la parole se libère", comme elle l’explique dans les colonnes du Parisien ce jeudi 18 janvier. Et de se justifier (...)

Lire la suite sur Closer

Xavier Dupont de Ligonnès : “On ne viendra jamais le chercher”, cet endroit plausible où il pourrait se cacher
Cédric Jubillar : ce message sur son téléphone qui l’a mis dans la panade
Coiffure : cette coupe est la pire si vous voulez paraître plus jeune
Prénoms 2024 : voici le prénom composé très hollywoodien qui sera le plus donné aux filles
Il abat son colocataire à cause d'une histoire anodine