Publicité

Victor Emmanuel de Savoie : en 1991, le fils du dernier roi d’Italie dans le box des accusés

Une vie en exil émaillée de zones d'ombre et de démêlés avec la justice. Héritier d’une dynastie déchue et exilée après sa compromission avec le fascisme, le prince Victor Emmanuel de Savoie, mort samedi à l’âge de 86 ans, a vécu une existence prospère mais entachée d’affaires qui ont fait couler beaucoup d’encre.

La plus grave est au coeur de la série documentaire « Dans l’ombre du trône », diffusée à partir de juillet 2023 sur Netflix.

Victor Emmanuel y proteste de son innocence dans la mort d’un jeune plaisancier allemand en Corse en 1978, tué d’un tir de carabine. Jugé et acquitté pour ces faits en 1991, il est simplement condamné à du sursis pour port d’arme prohibé.

Image

Dirk Hamer sur son lit d'hôpital peu avant sa mort, survenue le 7 décembre 1978, après 18 opérations chirurgicales. © MARZONI/SIPA / MARZONI/SIPA

Le prince, qui résidait pendant l’été sur l’île de Cavallo, dans le sud de la Corse, avait reconnu avoir tiré à deux reprises pour effrayer des touristes italiens et étrangers qui lui avaient emprunté un petit canot pneumatique. Un projectile avait mortellement atteint Dirk Hamer, 19 ans.

Touché au niveau de l'artère fémorale droite, le jeune homme n'est pas mort sur le coup mais des suites d'une complication rénale survenue après 19 interventions chirurgicales, dont l'amputation d'une jambe et l'ablation d'un rein.

Image

Les obsèques de Dirk...
Lire la suite sur ParisMatch