Publicité

Victoires de la musique 2024 : Vianney et Gazo « choqués » par leur prix à partager

Gazo et Vianney après avoir tous deux remporté le prix du meilleur artiste masculin lors des 39e Victoires de la musique, dans la salle de concert de la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, le 9 février 2024.
BERTRAND GUAY / AFP Gazo et Vianney après avoir tous deux remporté le prix du meilleur artiste masculin lors des 39e Victoires de la musique, dans la salle de concert de la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, le 9 février 2024.

CULTURE - Du jamais vu. Lors de la 39ème cérémonie des Victoires de la musique, à la Seine Musicale ce vendredi 9 février, deux artistes aux antipodes musicaux ont reçu le prix du meilleur artiste masculin. Au moment de révéler le nom de l’artiste sacré dans cette catégorie, Léa Salamé et Cyril Féraud n’ont en effet pas annoncé un, mais deux gagnants.

Victoires de la musique 2024 : Le palmarès complet et les meilleurs moments de la cérémonie

« Il y a une égalité parfaite dans les votes », s’est exclamé Cyril Féraud avant de déclarer, « la victoire, ou plutôt les victoires, vont à Gazo et Vianney ! », sous les applaudissements du public.

Un moment chargé d’émotions pour le rappeur et le chanteur compositeur, mais aussi symbolique pour l’industrie musicale. Si un rappeur comme OrelSan, grand public, a déjà récolté 12 Victoires dans sa carrière, Gazo est emblématique des artistes surtout prisés des jeunes audiences. C’est son premier trophée à 29 ans. Le troisième pour Vianney, 32 ans.

« La Victoire du partage »

« Nous aussi on est choqués de partager une Victoire à deux, tout comme vous », a adressé au public le rappeur Gazo. Les deux artistes ont ensuite mutuellement salué leur travail. « J’aime beaucoup ce qu’il fait et je ne peux que me réjouir de ce symbole », a déclaré Vianney. « J’écoute Vianney de temps en temps, il est talentueux aussi, à sa manière aussi, c’est deux voix différentes et c’est fort quand même », a réagi Gazo, comme vous pouvez l’entendre dans l’interview menée par BFMTV ci-dessous.

« On est contents. On prend, ça nous est bénéfique. Ces dernières années, le rap a été en pleine constance et c’est bien qu’il soit un peu plus reconnu. J’espère que ça va continuer dans ce sens », a ajouté le rappeur en coulisse. « Normalement, on ne partage pas une Victoire de la musique. C’est très bien de le faire cette année. C’est un très bon signe pour la musique avec deux styles très différents récompensés », a approuvé Vianney à son tour, renommant son prix la « Victoire du partage ».

Le nouveau président des Victoires veut valoriser le rap

Vianney a sorti en 2023 son quatrième disque A 2 à », alignant les collaborations de Soprano à Renaud en passant par Ed Sheeran. Pour l’artiste, cette troisième victoire était malgré tout inattendue : « Elle arrive plusieurs années après les autres, c’est le bonus que je n’attendais pas, je ne l’espérais plus. Je ne fais pas mes chansons pour des trophées, je les fais pour moi et pour les gens. Mais quand il est là, c’est un vrai cadeau que je ne boude pas », a-t-il expliqué.

Pour Gazo, cette première victoire est une belle revanche sur la vie. L’artiste est né à Châteauroux (Indre) puis a connu le cauchemar en région parisienne où il est arrivé en fant. Décrochage scolaire précoce, placements en foyer ou en famille d’accueil ont laissé place aux squats et combines illégales à sa majorité. Ibrahima Diakité, dont les parents sont venus de Guinée, a même raconté être passé par la prison. Le rap l’a sauvé en deux albums solo « Drill FR » (2021) et « KMT » en 2022.

En 2023, il avait été sacré meilleur artiste masculin aux Flammes, première édition à Paris d’une cérémonie dédiée au rap et à ses courants satellites. La création des Flammes a ainsi « fait bouger un peu l’industrie et, cette année, les nommés des Victoires sont bien plus représentatifs de ce qui marche en France », analyse pour l’AFP Nicolas du Roy, directeur éditorial de Spotify France.

On y décèle aussi la patte de Vincent Frèrebeau, nouveau président des Victoires, revenu à un poste tournant déjà occupé en 2005-06 et 2012-13. Ce responsable a eu le courage de reconnaître les maux qui ont plombé les Victoires dans le passé : « petits arrangements entre amis » et « manque de diversité ».

À voir également sur Le HuffPost :

Victoires de la musique : Véronique Sanson doit aussi son succès retrouvé à la nouvelle scène de la chanson française

Ozzy Osbourne tacle Kanye West, qui a utilisé la musique de Black Sabbath sans autorisation