Publicité

Commémoration du 9 Mai en Russie : « Une guerre a été lancée contre notre patrie », lance Poutine

Au vu des difficultés éprouvées par la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine, les commémorations de la victoire contre l'Allemagne nazie ont été chamboulées.  - Credit:KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Au vu des difficultés éprouvées par la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine, les commémorations de la victoire contre l'Allemagne nazie ont été chamboulées. - Credit:KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Cette année, la célébration de la victoire sur l'Allemagne nazie a un goût particulier en Russie. Car quinze mois après le début de son offensive en Ukraine, le pays a essuyé de nombreux échecs, que ce soit lors d'offensives ou d'attaques en territoire russe. Le pays apparaît affaibli par les pertes, les revers et les tensions entre l'état-major et les paramilitaires de Wagner. Elle reste enlisée dans son combat pour la prise de la ville de Bakhmout, épicentre des combats de l'Est depuis des mois.

Alors, forcément, cette grand-messe patriotique annuelle, avec son défilé militaire, se déroule sous haute sécurité. D'autant plus que Vladimir Poutine est attendu, lui, le président isolé, honni des Occidentaux et visé par un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale. Devant des milliers de soldats au garde-à-vous sur la place Rouge, il a affirmé appelé « à la victoire », tout en avançant que le monde était « à un tournant », avec cette « guerre » orchestrée contre la Russie.

Et le président de continuer : « L'avenir » de la Russie « dépend » des soldats combattant en Ukraine. « Rien n'est plus important actuellement que votre tâche militaire. La sécurité du pays repose aujourd'hui sur vous, l'avenir de notre État et de notre peuple dépend de vous. »

Pour cette journée, il sera entouré de six dirigeants issus d'ex-républiques soviétiques. Ils assisteront à la parade avant de déposer ensemble des fleurs sur la tombe du Soldat inconnu.

Un mauvais timing pour la [...] Lire la suite