Des victimes d’influenceurs portent plainte pour “escroquerie en bande organisée”

Domine Jerome/ABACA

Début août 2022, nos confrères de Libération publiaient un entretien avec le rappeur Booba au sujet de ses actions de dénonciation des influenceurs. "Je dénonce les escrocs, on ferme mon compte au lieu de les empêcher de voler. Quand je suis parti en guerre et que j’ai dévoilé leur système, ils ont commencé à signaler mes comptes dans tous les sens. Je les ai ciblés, c’est vrai, mais pour les arnaques manifestes qu’ils pratiquent", expliquait-il d'abord. Et d'ajouter : "Honnêtement, il faut que leur monde totalement fake tombe. Voilà, c’est tout. Leur délire là, le drop-shipping [système de vente qui permet à des e-commerçants de vendre des produits sans avoir à les acheter, ndlr], c’est révoltant. Et moi, parce que j’ai de l’impact et que je suis suivi sur les réseaux, c’est ma mission de le dénoncer. Ça ne peut pas être un modèle pour la jeunesse d’être débiles, refaits et moches à ce point".

À lire également

"J'en ai vu des menteurs, mais là..." : Booba accusé par Magali Berdah sur BFMTV d'avoir diffusé des fausses sextapes d'elle, il réagit (VIDEO)

"Il était convaincant et rassurant sur ce produit"

Depuis, beaucoup...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi