Publicité

Victime de violences conjugales, l’actrice Judith Chemla se raconte dans un livre

L'actrice Judith Chemla avait dévoilé sur Instagram les violences conjugales qu'elle subissait. Elle les détaille à présent dans un livre, paru le 25 janvier 2024.  - Credit:Laurent Vu/SIPA / SIPA / Laurent Vu/SIPA
L'actrice Judith Chemla avait dévoilé sur Instagram les violences conjugales qu'elle subissait. Elle les détaille à présent dans un livre, paru le 25 janvier 2024. - Credit:Laurent Vu/SIPA / SIPA / Laurent Vu/SIPA

Les photos de son visage tuméfié, publiées sur Instagram en juillet 2022, avaient fait le tour des médias. Dans son livre, Notre silence nous a laissées seules, paru aux éditions Robert Laffont ce jeudi 25 janvier, la comédienne Judith Chemla s'exprime à nouveau sur les violences infligées par son ex-compagnon et père de sa fille, l'acteur et réalisateur Yohan Manca. Ce dernier, condamné pour ces faits à huit mois de prison avec sursis, n'est pas le seul à figurer dans ce récit poignant, dont Le Monde livre quelques extraits des bonnes feuilles.

Sans nommer les auteurs des violences qu'elle décrit – elle les appelle « le prince » et « le loup » –, l'actrice de 38 ans y évoque également sa relation violente avec un autre homme, l'acteur et metteur en scène de renom James Thierrée, avec lequel elle a été en couple dix ans auparavant. Brimades, cris et coups pleuvent contre la comédienne dans son récit.

« Des gouttes de sang perlent dans le silence »

Judith Chemla raconte, par exemple, un repas qui commence dans le calme, et dégénère soudainement lorsque son conjoint d'alors éclate de colère, et lui lance son assiette. « Il la lève à hauteur d'épaule et la projette violemment sur la grande table en bois. À quelques centimètres de moi. L'assiette explose. Un éclat de céramique me blesse au-dessus de l'œil. Des gouttes de sang perlent dans le silence », écrit-elle, évoquant sa « sidération » qui a suivi.

À LIRE AUSSI « La violence à l'égard des femmes est structure [...] Lire la suite