Vianney annonce la naissance de sa "petite merveille"

·1 min de lecture
Vianney annonce la naissance de son premier enfant  (Photo de Vianney et Catherine Robert le 19 septembre au Parc des Princes. Photo de John Berry/Getty Images) (Photo: John Berry via Getty Images)
Vianney annonce la naissance de son premier enfant (Photo de Vianney et Catherine Robert le 19 septembre au Parc des Princes. Photo de John Berry/Getty Images) (Photo: John Berry via Getty Images)

CARNET ROSE - “Et si l’averse nous touche toi et moi, on la traverse à 2, à 3... à 4”. C’est avec les paroles -un peu revisitées- de sa chanson “Beau-papa” que le chanteur Vianney a annoncé la naissance de son premier enfant, un garçon, ce mardi 19 octobre.

Généralement très discret sur sa vie privée, le coach de The Voice a publié sur Instagram la photo d’un tissu où sont brodés trois girafes et un zèbre. En légende il annonce: “Je voulais simplement vous dire qu’une petite merveille a fait irruption dans notre vie. La maman et notre petit bonhomme vont bien. Partager avec vous ce bonheur me rend plis heureux encore... Je sais que vous nous garderez l’intimité de ces instants et vous en remercie”.

Le chanteur, âgé de 30 ans, est en couple avec Catherine Robert qui a déjà une petite fille issue d’une précédente relation. C’est en hommage à sa relation avec sa belle-fille qu’il a écrit son tube Beau-papa. Lors de l’épisode de Rendez-vous en terre inconnue (France 2) qui lui était consacré en mai dernier, Vianney avait évoqué ce sujet: “J’ai une femme et elle a une petite fille, mais d’un autre monsieur, pas de moi. Mais je l’aime comme ma fille”.

À voir également sur Le HuffPost: Vianney dément mettre un terme à sa carrière et se paye “Voici”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles