Publicité

VI Nations: Ollivon se "rappellera toute sa vie" de la confiance de Galthié

En raison de l'absence d'Antoine Dupont et du forfait de Grégory Alldritt, blessé lors de la victoire du XV de France en Ecosse, c'est Charles Ollivon qui va hériter du brassard pour la rencontre entre les Bleus et l'Italie ce dimanche (16h) dans le Tournoi des VI Nations.

Une fonction que le troisième ligne connaît bien puisqu'il a déjà été capitaine du XV de France au début du mandat de Fabien Galthié, après la Coupe du monde 2019 au Japon. Depuis l'automne 2021, c'est désormais Antoine Dupont qui porte le brassard. Le 3e ligne du Rugby club toulonnais est devenu, depuis, vice-capitaine du XV de France. Une relation de confiance avec le sélectionneur des Bleus qui est née pendant la Coupe du monde au Japon en 2019 selon Charles Ollivon. Une compétition durant laquelle Fabien Galthié était l'adjoint de Jacques Brunel.

"Il y a une confiance réciproque"

Présent en conférence de presse en marge du match contre l'Italie, le 3e ligne du RCT a été intérrogé sur le sujet: "C'est un petit peu particulier (comme relation). Je me rappelle quand il m'a appelé en 2019, j'avais joué seulement 6-7 matchs en Top 14. Il m'a appelé après mes blessures pour me convoquer à la Coupe du monde au Japon en tant que réserviste. La marque de confiance, je m'en rappellerai toute ma vie de ça. De m'avoir donné la possibilité de faire partie des réservistes et de potentiellement aller à la Coupe du monde. Donc évidemment, il y a une confiance qui est réciproque."

Selon le capitaine du XV de France contre l'Italie, ce sentiment de confiance vis-à-vis du sélectionneur est partagée par tous: "Je pense que c'est pareil pour les autres joueurs, on a tous une relation particulière avec lui. C'est une relation de confiance. On sait que l'équipe de France, c'est éphémère. Tout peut aller très vite dans les deux sens. On se doit de donner tout pour ce maillot, pour ce groupe et pour ce staff aussi dont Fabien fait partie évidemment."

"On ira au bout tous ensemble"

Pour Charles Ollivon, ce sentiement de confiance à l'égard du staff contribue grandemnt à l'amélioration des résultats du XV de France depuis l'arrivée de Fabien Galthié et à l'osmose totale au sein du groupe: "On avance tous ensemble, on est ensemble depuis le début. On ira au bout tous ensemble. Ça fait partie des choses fortes pour lesquelles on a beaucoup gagné les dernières années. Il va falloir continuer de s'y appuyer pour le futur. Il y a un lien assez fort qui est plutôt compliqué à décrire. On se recentre toujours autout de la performance. On est exigeant les uns envers les autres pour se tirer vers le haut."

Après le succès obtenu non sans-mal en Ecosse, le XV de France devra enchaîner contre l'Italie (ce dimanche à 16h) et retrouver des certitudes au niveau du jeu, avant de se tourner vers la fin du tournoi avec un déplacement à Cardiff contre le pays de Galles (le 10 mars prochain) et la réception de l'Angleterre à Lyon (le 17 mars prochain).

Article original publié sur RMC Sport