Publicité

"Je veux vivre le plus dignement possible" : Thomas Misrachi confie avoir programmé sa mort à 75 ans

Thomas Misrachi se confie sur son choix de programmer sa mort dans
Thomas Misrachi se confie sur son choix de programmer sa mort dans "C l'hebdo" - France 5

Invité sur le plateau de "C l'hebdo" sur France 5 ce samedi 27 janvier 2024, le journaliste a expliqué son choix de recourir au suicide assisté.

Ce samedi 27 janvier 2024, Thomas Misrachi était l'invité de "C l'Hebdo " sur France 5 pour évoquer la sortie de son livre "Le dernier soir" dans lequel il fait le récit de la fin de vie de Jacqueline Jencquel. Militante du suicide assisté, elle a mis fin à ses jours en mars 2022, à 78 ans, alors qu'elle était en bonne santé. Le journaliste, qui a accompagné Jacqueline lors de son suicide assisté, une pratique interdite en France, s'est confié sans détour dans l'émission sur son choix de "programmer" sa mort à l'âge de 75 ans.

"Je veux pas affronter ce qui vient après"

"Je ne veux pas des Ehpad (établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes, ndlr), des trous de mémoire, de la vieillesse et des gens qui me torchent, tout ça je n'en veux pas", a-t-il d'abord déclaré sur le plateau d'Aurélie Casse. "Moi, je veux vivre le plus dignement possible, le plus longtemps possible. Je sais que 75 ans, c'est tôt. J'espère que je serai en bonne santé à cet âge-là, mais je ne veux pas affronter ce qui vient après. C'est peut-être un manque de courage, c'est peut-être ce que vous voulez... mais mon plus gros problème, c'est ma petite fille, il faudra que je lui explique tout ça quand elle sera adulte, et quand je serai en mesure de parler avec elle de tout ça".

Ex-présentateur de BFMTV devenu grand reporter sur TF1, Thomas Misrachi est également membre de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité. Pour avoir soutenu le...

Lire la suite


À lire aussi

Arthur s'en prend au magazine "Forbes" après avoir nommé la juriste franco-palestinienne Riman Hassan dans ses "40 femmes de l'année 2023"
Audiences : BFMTV et CNews s'envolent grâce au mouvement de colère des agriculteurs, LCI et Franceinfo loin derrière
En raison de l'actualité, M6 casse son antenne pour une émission spéciale avec Karine Le Marchand dimanche soir