Publicité

“Je veux vivre le plus dignement possible” : le journaliste Thomas Misrachi explique son choix de mourir à l’âge de 75 ans (VIDEO)

Le journaliste de TF1, Thomas Misrachi, a récemment partagé un récit émouvant sur le droit à mourir dans la dignité à travers son dernier livre intitulé "Le dernier soir". L'auteur y raconte l'histoire poignante d'une amie septuagénaire, Jacqueline Jencquel, qui a délibérément choisi le moment de son départ de ce monde, plaidant en faveur du suicide assisté.

Le livre, écrit avec une sensibilité saisissante, plonge les lecteurs dans cette soirée difficile, décrivant le cheminement de Jacqueline et les pensées qui assaillent le journaliste. L'auteur révèle que cette rencontre a eu lieu il y a deux ans, à son retour d'une zone de conflit, soulignant ainsi la diversité des expériences qui ont façonné son point de vue sur la fin de vie.

À lire également

C à vous : Une nouvelle recrue quitte déjà la bande d’Anne-Élisabeth Lemoine

Le samedi 27 janvier 2024, Thomas Misrachi était invité de C l'hebdo sur France 5 pour parler de son livre et de son engagement en faveur du droit à mourir dans la dignité. Il y réitère son désir de planifier sa propre mort à l'âge de 75 ans. L'occasion pour lui de défendre ardemment ce droit, basant son plaidoyer sur le refus des EHPAD, de la vieillesse et des inconvénients qui y sont associés. "Je veux vivre le plus dignement possible, le plus longtemps possible", souligne-t-il.

Face à Aurélie Casse, il confie : "Mon plus gros problème, c'est ma petite fille, il faudra que je lui explique tout ça quand elle sera adulte et quand je serai en mesure de parler avec elle de tout ça".

D'autres personnalités publiques, telles que Françoise Hardy, ont également pris la parole sur la légalisation de l'euthanasie en France. L'auteure-compositrice-interprète de 79 ans, atteinte d'un cancer, a exprimé sa volonté de "mettre fin aux souffrances" dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron en décembre 2023.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi