Ce que veulent les femmes (6Ter) : Quand Mel Gibson cassait son image de "mec viril"

·1 min de lecture

A voir ou à revoir ce jeudi soir en prime : Ce que veulent les femmes, la comédie romantique de Nancy Meyers portée par Mel Gibson, qui change littéralement de registre. Le comédien incarne Nick Marshall, un publicitaire, séducteur impénitent et macho patenté, qui se découvre soudain le don d'entendre les pensées intimes des femmes après une électrocution. Il profite de cette aubaine pour torpiller les efforts de sa supérieure hiérarchique Darcy McGuire (Helen Hunt), dont il tombe cependant progressivement amoureux...

Dans cette comédie à la Capra tournée en 2001, Mel Gibson s’amusait à casser son image de "mec viril", allant jusqu’à s’épiler réellement les jambes et tester le port de collants dans une séquence très drôle. Et garde un excellent souvenir de cette expérience inédite : "Je réalise maintenant qu’il est plus facile de mourir que de faire mourir de rire au cinéma." Décontracté et charmeur, l'acteur prouve ici qu'il est tout aussi à l'aise dans le registre du drame que celui de la comédie. Le public ne reconnaît plus le justicier solitaire des Mad Max, le flic suicidaire de L’Arme fatale ou William Wallace, l’Écossais rebelle de Braveheart.

À lire également

L'arme Fatale 2 (TF1 Sé... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi