Very Bad Trip (TFX) : L'incroyable augmentation des acteurs entre le 1er et le 2eme volet

·1 min de lecture

Un petit film qui rapporte un maximum

Juin 2009 : à l’écran, une bande de joyeux drilles en goguette à Las Vegas pour enterrer la vie de garçon de l’un d’entre eux. Titre original : The Hangover, ce qui signifie "la gueule de bois". Le box-office américain prend un coup de chaud inattendu : la petite comédie sans aucune star au générique chipe la première place à l’excellent Là-haut, le nouveau Pixar. En quelques semaines, cette farce casse la baraque dans le monde entier. Avec son petit budget (35 millions de dollars), la pochade signée Todd Phillips (Starsky & Hutch) en rapporte 467 millions : une des comédies les plus rentables de l’histoire. "Comme mon budget était modeste, j’ai bénéficié d’une liberté de création totale", explique Phillips, auteur comblé.

À lire également

Training day, Taken... Films à succès, séries ratées ! (PHOTOS)

Du suspense et zéro complexe

Selon le réalisateur, Very Bad Trip a eu du succès car il était "inattendu, fou, chaotique". Et le scénario, coécrit par Phillips (qui est aussi l’un des auteurs de Borat) ne recule devant aucune outrance. Tout en poussant au maximum le curseur du délire, il manie le suspense... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi