Verbatim. La rupture est consommée entre Donald Trump et Mitch McConnell

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Donald Trump a “sorti les crocs” mardi pour s’en prendre de façon virulente au leader des républicains au Sénat, Mitch McConnell, qui a pourtant voté pour son acquittement lors du second procès en destitution de l’ex-président américain. Les prémices d’une féroce lutte d’influence au sein du parti républicain.

<![CDATA[/* ><!]]>*/ “Mitch est un politicien renfrogné, maussade, qui ne sourit jamais, et si les sénateurs républicains restent avec lui, ils ne gagneront plus.”

Donald Trump Ex-président des États-Unis

Dans un long communiqué retranscrit par Fox News et qualifié par CNN de “déclaration mesquine pleine d’attaques ad hominem”, Donald Trump a rompu ce que le New York Times appelle un “long silence inhabituel” pour s’en prendre au sénateur du Kentucky : “[Mitch McConnell] ne fera jamais ce qui doit être fait ou ce qui est bon pour notre pays.” Se disant en faveur d’un “leadership brillant, fort, réfléchi et compatissant”, l’ex-président républicain ajoute qu’il soutiendra “lorsque cela sera nécessaire et approprié les candidats” en campagne électorale “qui veulent rendre sa grandeur à l’Amérique”.

À lire aussi: Plainte. Attaqué devant la justice fédérale, Trump n’en a pas fini avec les émeutes du

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :