Verbatim. Pour Biden, Poutine est “un tueur” qui n’a pas d’âme

Axios (Arlington (Virginie))
·1 min de lecture

Le président américain a accordé à la chaîne américaine ABC une interview qui a été diffusée ce mercredi 17 mars. Joe Biden y a notamment affirmé que, si les tentatives d’ingérence russe lors de la présidentielle de 2020 sont avérées, Vladimir Poutine devra “en payer le prix”.

<![CDATA[/* ><!]]>*/ “Il paiera [l’ingérence russe dans les élections américaines]. Nous nous sommes longuement entretenus, lui et moi. Je le connais plutôt bien et j’ai entamé notre conversation en disant : ‘Je vous connais et vous me connaissez. Si ces soupçons sont avérés, alors vous aurez été prévenu’.”

Joe Biden 46e président des États-Unis

Joe Biden s’est engagé “à adopter une ligne dure” contre la Russie, souligne Axios. Selon le site américain, c’est dans ce contexte qu’il faut comprendre l’interview donnée par le locataire de la Maison-Blanche à la chaîne ABC, diffusée ce mercredi 17 mars.

La veille, les services de renseignements américains avaient publié un rapport indiquant que le président russe avait autorisé des opérations visant à “dénigrer la candidature de Joe Biden” et à “saper la confiance de l’opinion publique” lors de la présidentielle 2020, rapporte Axios.

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :