Publicité

Une vente aux enchères consacrée à Elton John fait un carton lors d’une soirée chez Christie’s à New York

ENCHÈRES - Plus de 180 000 euros pour son piano à queue, près de deux millions d’euros pour son triptyque de Banksy : les souvenirs d’Elton John ont rapporté près de 7,4 millions d’euros (frais de commission inclus) lors d’une vente aux enchères organisée mercredi 21 février chez Christie’s à New York.

Elton John sacré aux Emmy Awards, il devient le 19e EGOT recompensé aux États-Unis

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, la soirée a eu lieu à l’intérieur du Rockefeller Center, où la société a son siège dans Manhattan.

Des bottes argentées marquées d’un E et J portées en concert sont aussi parties pour plus de 85 000 euros (elles étaient estimées entre 4 600 et 9 200 euros) tandis qu’une paire de lunettes, emblématique du look du chanteur britannique, a trouvé acquéreur pour presque 21 000 euros, soit dix fois plus que leur estimation annoncée.

Durant huit ventes physiques ou sur internet jusqu’au 28 février, les collectionneurs peuvent aussi s’offrir, parmi des centaines de lots, des tenues de concert du pianiste de légende qui a fait ses adieux à la scène en 2023. Le chanteur britannique a décidé de vendre ses biens pour des « raisons personnelles », avait expliqué Christie’s dans un communiqué.

La plupart des objets proviennent de la luxueuse résidence de l’artiste à Atlanta, récemment vendue. Le musicien, connu pour ses tubes Rocket Man ou I’m Still Standing, mais aussi pour ses costumes flamboyants et son engagement dans la lutte contre le Sida, avait fait de la capitale de l’Etat de Géorgie sa base pour ses tournées américaines.

Elton John fera-t-il mieux que Freddie Mercury ?

Elton John avait longtemps vécu avec des problèmes d’addiction à l’alcool et aux drogues, et « après être devenu sobre en 1990, il a trouvé du réconfort et du soutien dans cette communauté chaleureuse et les centres de désintoxication de la ville, tels que le Triangle Club, qui ont joué un rôle essentiel dans son rétablissement », selon la maison d’enchères.

La collection, élaborée avec le mari du chanteur, David Furnish, comporte des œuvres des artistes Keith Haring, Andy Warhol, Robert Mapplethorpe, ou encore Richard Avedon, et témoigne du goût du couple pour les arts contemporains.

Les ventes de collection ayant appartenu à des stars de la pop culture sont devenues un terrain de jeu favori pour les maisons d’enchères. En septembre dernier, une série de ventes de milliers d’objets ayant appartenu au leader du groupe Queen, Freddie Mercury, avait atteint 46,5 millions d’euros, dont un piano quart de queue Yamaha sur lequel l’artiste avait composé quasiment toutes ses œuvres qui est parti pour 2 millions d’euros.

À voir également sur Le HuffPost :

Eurovision 2024 : avec Olly Alexander, le Royaume-Uni fait le choix d’une pop star confirmée

Mick Jagger, même déguisé en nonne pour le « Saturday Night Live », n’a pas du tout l’air innocent