Publicité

A Venise, le combat permanent pour restaurer la basilique Saint-Marc, rongée par le sel

A Venise, les travaux de restauration de la Basilique Saint-Marc entrent dans une nouvelle phase.

Victimes d'inondations à répétition, les marbres ancestraux et les pierre de l'édifice sont littéralement rongés par le sel de mer laissés par les marées.

Il faut aussi réparer les dégâts occasionnés par les précédentes rénovations qui ont parfois accéléré les dégradations observées aujourd'hui.

Pour limiter les risques d'inondations, une barrière de verre temporaire protège aussi la basilique des faibles crues.

Les travaux de restauration doivent durer au moins deux ans.