Venezuela: Emeute dans une prison, un détenu US appelle à l'aide

Une émeute a éclaté mercredi dans un centre de détention au Venezuela où sont incarcérés des dizaines d'opposants au président Nicolas Maduro ainsi qu'un missionnaire mormon américain. /Photo prise le 16 mai 2018/REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

CARACAS (Reuters) - Une émeute a éclaté mercredi dans un centre de détention au Venezuela où sont incarcérés des dizaines d'opposants au président Nicolas Maduro ainsi qu'un missionnaire mormon américain, ont annoncé mercredi leurs proches et des avocats.

Aucune information officielle sur l'incident n'a été diffusée. Le centre de détention se trouve à l'Hélicoïde de Caracas, siège des services de renseignement, où plusieurs centaines de personnes sont détenues.

L'émeute a été déclenchée après qu'un jeune militant de l'État de Tachira, Gregory Sanabria, eut été battu par d'autres prisonniers, selon Patricia Gutierrez, épouse de l'opposant Daniel Ceballos, lui aussi détenu.

Cela semble avoir déclenché "une sorte de lutte interne", a déclaré Alfredo Romero, avocat chez Forum penal, une association d'avocats pénalistes.

Dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, des militants vénézuéliens, dont un homme au visage meurtri identifié comme étant le jeune Gregory Sanabria, ont appelé à l'aide.

Joshua Holt, citoyen américain et missionnaire mormon, a posté sur sa page Facebook : "Hélicoïde : la prison où je suis est tombée; les gardes sont là et des gens essaient d'entrer dans ma chambre pour me tuer. QUE FAISONS-NOUS?"

L'ambassade des Etats-Unis à Caracas s'est dite "très inquiète" de la situation.

"Joshua Holt et d'autres citoyens américains sont en danger. Le gouvernement vénézuélien est directement responsable de leur sécurité et nous le tiendrons responsable si quelque chose leur arrivait", a tweeté l'ambassade en espagnol.

Reuters n'a pas été en mesure de déterminer la situation à l'intérieur de l'Hélicoïde.


(Luc Cohen et Leon Wietfeld avec Alexandra Ulmer et Vivian Sequera; Danielle Rouquié pour le service français)