Publicité

Vendée: la pièce d'or de 20.000 euros d'un patient de 86 ans introuvable après son opération, sa famille porte plainte

Jean-François Sevin, 86 ans, est hospitalisé en décembre 2023 à La Roche-sur-Yon, en Vendée, lorsqu'une pièce en or qu'il possède disparaît. Il affirme avoir été volé. L'objet a une valeur de 20.000 euros.

Un vol à l'hôpital? Jean-François Sevin, 86 ans, est hospitalisé au centre départemental de La Roche-sur-Yon, en Vendée, en décembre dernier, lorsque la pièce en or qu'il portait en pendentif disparaît. Si l'octogénaire est mort depuis, sa famille, qui estime qu'il a été victime d'un vol, a décidé de porter plainte contre X, rapporte Ouest France.

Un bijou rare en or pur

Le 5 décembre dernier, Jean-François Sevin entre à l'hôpital de La Roche-sur-Yon pour une douleur au pied, selon Le Parisien. Il subit finalement une opération chirurgicale deux jours plus tard pour une nécrose de l'orteil.

Autour du cou, il porte une chaîne à laquelle est accrochée une pièce en or pur de 6,82 grammes datée de 80 ans avant Jésus Christ. Un bijou rare d'une valeur estimée entre 15.000 et 20.000 euros, qu'il possède depuis 27 ans.

Selon sa petite-fille Marie, 29 ans, l'octogénaire doit retirer ses bijoux au moment d'entrer au bloc opératoire. La liste exacte de ses affaires n'est cependant pas répertoriée, faute à la "relève des équipes" qui tombe à ce moment là, dit-elle au Parisien. Quelques jours plus tard, lors d'une visite, impossible de remettre la main sur cette pièce.

"C'était un objet précieux pour lui (...). Il le mettait autour de son cou chaque matin", se désole-t-elle.

"Très triste"

Marie interroge alors le personnel soignant, mais affirme n'avoir aucune réponse. Selon Ouest France, l'octogénaire retourne dans le même hôpital après avoir regagné un temps son domicile pour la période des fêtes de fin d'année.

Et une nouvelle fois, plusieurs de ses effets personnels disparaissent. En l'occurrence cette fois, un flacon de parfum et une paire de chaussettes de marque.

Jean-François Sevin rentre ensuite chez lui pour poursuivre son hospitalisation à domicile. Il meurt finalement le 9 janvier. Selon sa petite-fille, le vieil homme était "très triste" avant sa mort d'avoir perdu cet objet.

Une enquête ouverte

Depuis, sa famille n'a pas oublié la disparition de la pièce d'or et dépose plainte contre X. Elle demande également un "dédommagement" à l'hôpital de La Roche-sur-Yon qui reconnaît que l'inventaire des affaires de Jean-François Sevin n'a pas été réalisé comme cela aurait dû être le cas avant l'opération.

"Se faire voler quelques jours avant sa mort, c'est ignoble, inadmissible de profiter d'une personne affaiblie", dénonce Marie.

Une enquête a été ouverte par la police. Contacté par Ouest France, le centre hospitalier assure qu'une enquête interne a par ailleurs été ouverte pour faire toute la lumière sur cet incident.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO -Une enquête est ouverte pour suspicion de harcèlement scolaire à la Roche-sur-Yon